Rocailles en Limousin

Rocailles d'hier et rocailleurs d'aujourd'hui

blocks_image
En France l’apparition du matériau nouveau qu’est le ciment artificiel amène la naissance de la rocaille moderne par l’expérimentation qu’en font des jardiniers et des maçons un peu artistes réinventant ainsi, à partir du milieu des années 1840, le savoir-faire des rocailleurs.
Lors des Expositions Universelles, en particulier celle de 1867, les rocailleurs contribuent largement à la création d’un modèle de jardin “french style” dont le prototype est sans doute les Buttes-Chaumont.
blocks_image
blocks_image
Elles marquent la reconnaissance d'un savoir-faire français, dans le domaine du jardin paysager et tout particulièrement dans l'art des faux rochers et du ciment rustique.

Au cours du XXe siècle, se développe une génération de rocailleurs amateurs et d'autodidactes qui s'approprient une tradition et un savoir-faire pour créer autour de leur maison un décor plus ou moins personnalisé qui en font alors plutôt un art populaire.
blocks_image
De l’imitation à la création
de formes nouvelles
blocks_image
blocks_image
blocks_image
blocks_image
blocks_image